La bise, les boîtes aux lettres et les factures

Cela fait presque trois mois que j’habite et travaille à Athènes, et je me suis habituée à diner à pas d’heure ou à voir mon deuxième prénom et celui de mon père sur mes factures d’électricité, mais d’autres détails m’apparaissent toujours assez cocasses. Quand je suis arrivée et que j’ai commencé à rencontrer des Grecs, … Lire la suite La bise, les boîtes aux lettres et les factures