Quelle excursion sur la Grande Muraille de Chine ?

Quand on pense Chine, une des premières choses qui nous vient à l’esprit est sans conteste la Grande Muraille. En tout cas à mon esprit oui, si bien que j’y suis allée deux fois. C’est probablement le lieu le plus visité du pays mais il a l’avantage d’être immense (c’est peu de le dire) et de proposer plusieurs configurations pour en profiter. Ici je vais vous présenter les deux tronçons que j’ai parcourus, en vous donnant les détails pratiques et mon avis sur chacun.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les sections les plus connues et les mieux conservées du mur sont celles accessibles depuis Beijing, et c’est de là que je suis partie les deux fois. J’ai réservé mes excursions via l’auberge de jeunesse où je résidais, à savoir Beijing Templeside Lianlian hutong Guest House (j’y ai logé en 2016 et en 2019), parce que c’était la solution la plus facile. Les tarifs pour la journée tournent autour de 150-200 yuans, avec le bus, l’entrée du site et peut-être le déjeuner.

Au cours de votre voyage vous rencontrerez très probablement des voyageurs qui ont randonné sur des parties non encadrées de la muraille, voire même qui y ont dormi. Je ne recommande pas ces options, car le camping est interdit, et le danger est réel si l’on ne respecte pas les chemins balisés. N’oubliez pas que le site est en montagne et qu’un accident ayant lieu dans un espace non prévu pour les touristes peut vite devenir dramatique.

J’ai donc opté pour des sorties à la journée depuis la capitale, qui présentent néanmoins de grandes différences.

2016 à Jinshanling

Depuis Beijing : Ce sont trois bonnes heures de route qu’il faut compter pour rejoindre cette portion du mur. On vient nous chercher à 5h45, pour arriver sur place avant qu’il ne fasse trop chaud.

Une fois sur place : Une télécabine peut emmener de la route à la muraille mais on peut aussi faire le trajet à pieds. Nous avions opté pour la marche et si mes souvenirs sont bons il s’agissait qu’une quarantaine de minutes sur un chemin qui montait progressivement.

larchivoyageuse_chine_jinshanling_muraille_montagne

Le parcours : Nous marchons pendant trois heures, et c’est une vraie randonnée. La muraille suit les dénivelés de la montagne, alors ça descend pour remonter à pic, à base de marches hautes de 30cm et larges d’une dizaine seulement, et de pavés pas toujours rénovés. On se demande comment faisaient des soldats en armure, alors que nous sommes presque obligées de grimper à quatre pattes en nous aidant de nos mains… En plus nous sommes début juillet, il fait très lourd, l’air est blindé d’humidité, donc clairement on mouille le maillot. A cette époque je n’étais pas au top de ma forme physique et donc le trajet m’a semblé un peu difficile, mais j’ai eu l’impression que le sentiment était partagé par tous, et notamment par cette femme qui s’est évanouie alors que son mari insistait pour qu’elle prenne la pause pour la photo. Ce n’est donc pas le tronçon le plus approprié aux personnes peu habituées à marcher, qui souffrent trop de la chaleur ou en trop mauvaise condition physique.

muraile_jinshanling_larchivoyageuse_montagne_chine

montagne_chine_jinshanling_muraille_larchivoyageuse

L’affluence : Les trois heures de route depuis Beijing sont vendues comme un repoussoir à touristes, et c’est en effet une bonne garantie de n’avoir personne sur ses photos ! Je crois bien qu’à part les quarante autres membres de notre groupe, nous n’avons vu personne ou presque, et c’était parfait ! Visiter un lieu aussi beau, dans un pays où on est vite envahi par la foule, c’est un grand plaisir qui vaut la distance et la difficulté du parcours.

larchivoyageuse_chine_jinshanling_montagne_muraille

Le paysage : Sans grande surprise, c’est très beau, on voit le mur qui serpente dans la montage aussi loin que l’œil peut voir. L’envie de chanter « Comme un homme » est très présente, vraiment c’est parfait.

chine_jinshanling_muraille_montagne_larchivoyageuse

muraille_chine_jinshanling_montagne_larchivoyageuse

Quand est-ce qu’on mange : Quelques vendeurs ambulants sont disséminés ici et là directement sur la muraille, surtout à l’abri de la chaleur dans les tours de guet, mais à part des sodas hors de prix et pas si frais, ils n’ont pas grand chose à proposer (et c’est tant mieux!). Il faut donc prévoir son eau et un snack pour la marche, mais pas de panique, pas besoin de refaire trois heures de route ensuite pour déjeuner. Une fois redescendus, nous avons tous déjeuné dans un restaurant où des tables avec plateau tournant avaient été réservées pour le groupe, nous permettant de goûter à tout un tas de spécialités.

2019 à Mutianyu

Depuis Beijing : Il ne faut qu’une bonne heure de bus depuis la capitale, et notre excursion partait à 7h40 depuis un hôtel.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Une fois sur place : Depuis la route, plusieurs solutions s’offrent aux visiteurs pour rejoindre la muraille. Un téléphérique suivi d’un toboggan constituent un combo très prisé, pour lequel il faut beaucoup faire la queue (et payer mais je n’ai pas retenu le prix). Pour 120 yuan aller-retour une télécabine vous emmène jusqu’à la tour 14, avec en prime une jolie vue sur le vide (et un peu moins de file d’attente). Ou bien dernière solution, vos jambes vous porteront jusqu’à la tour 10 du mur en environ 40 minutes-1 heures de marche (avec de la côte).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le parcours : Il faut savoir que sur cette portion du mur, le meilleur point de vue est en haut de la tour 20. En fonction du planning prévu par l’agence qui vous emmène en excursion, vous aurez plus ou moins de temps avant de reprendre le bus pour la ville, donc au moment de choisir sa façon de monter il ne faut pas oublier de prendre ce paramètre en compte. Nous avons opté pour la télécabine et la marche de la tour 14 à la tour 20. Cela nous a pris environ deux heures pour faire l’aller-retour entre ces deux tours (obligés de revenir à la tour 14 pour reprendre la télécabine). Ce tronçon est relativement plat, sauf entre les dernières tours où il monte à pic. Le sol pavé a été rénové et il est très lisse, donc aucun risque de s’y prendre les pieds. Nous avons croisé beaucoup d’enfants et des personnes âgées, et même si tout le monde était incommodé par la chaleur et l’humidité (mi-juillet encore une fois), ce parcours est praticable sans trop de difficulté.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

L’affluence : C’est ce qui m’a gênée sur cette visite, il y avait beaucoup de monde. La facilité du parcours et la proximité avec Beijing en font une destination très prisée des touristes, notamment en période de vacances scolaires. Alors il faut prendre son mal en patience pour la télécabine, pour passer par certaines tours de guet, ou encore pour monter en haut de la dernière.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le paysage : Ici aussi rien à redire, entre la beauté des montagnes et la vision impressionnante du mur, c’est toujours aussi beau et aussi incontournable. Ce jour-là le soleil a fait quelques incursions entre les nuages et la brume, rendant toute son éclat au vert de la végétation, c’était superbe.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Quand est-ce qu’on mange : Le choix de restauration est bien développé près des parkings pour les bus, même un Subway est installé. Pendant la visite c’est comme pour Jinshanling, mieux vaut prévoir son eau et ses snacks, mais ensuite vous aurez de quoi vous remplir l’estomac sans souci avant de rentrer à Beijing.

En conclusion que vous aimiez la randonné ou que vous soyezt plutôt du genre à déambuler tranquillement sans trop de difficulté, il y a un tronçon de la Grande muraille adapté à vous et c’est un must do de votre voyage en Chine. D’autres tronçons sont ouverts à la visite, tels que Badaling, Huanghua Cheng, Zhuangdaokou, Gubeikou ou encore Jiankou, tous accessibles depuis la capitale, mais on peut également la découvrir depuis de nombreuses provinces du nord du Pays. En bref le choix ne manque pas, alors si vous en avez l’occasion, foncez !


3 réflexions sur “Quelle excursion sur la Grande Muraille de Chine ?

  1. Superbe. Une expérience de voyage et un pays qu’il me tarde de visiter. Le jour où j’irai je ne manquerai pas de bien me renseigner sur les différents tronçons. Effectivement les plus éloignés de Beijing et ceux nécessitant de la marche seront ceux que je privilégierai pour l’expérience et pour éviter la foule. La première excursion que tu as faite à l’air vraiment bien.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s