Décembre à Paris

Pour commencer l’année 2018, je termine ma série sur les quelques mois passés en France en 2017. Après octobre et novembre, décembre fut tout aussi agréable et avec de belles découvertes.

Je suis plutôt une fille de l’été, j’aime le soleil, la chaleur, les vêtements légers, et mon anniversaire tombe en juillet, mais malgré ça, décembre reste un de mes mois préférés. Déjà parce que j’adore Noël, les décos, les cadeaux, les bons repas de famille, je suis presque toujours aussi excitée que quand j’avais 10 ans, mais aussi parce qu’en fin année je me sens un peu comme avant la rentrée des classes, comme si tout était possible en changeant d’année.

Les décorations de Noël aux Galeries Lafayettes

larchivoyageuse-noel-paris-galeries-lafayette

Comment mieux se mettre dans l’ambiance des fêtes de fin d’années qu’en allant faire un tour aux Galeries Lafayettes pour admirer les vitrines et le sapin géant ? A l’intérieur comme d’habitude c’était très beau, avec les ballons qui remontent vers le plafond, mais le thème des vitrines m’a laissée assez dubitative… Des pigeons, des pigeons partout, qui semblent participer à un cirque, si j’ai bien compris.

noel-paris-galeries-lafayette-larchivoyageuse

Galeries Lafayette – 40, boulevard Haussman 75009 Paris

Le musée des arts et métiers

Si j’avais déjà vu les étudiants des Arts et métiers avec leur blouse grise personnalisée, je ne m’étais jamais interrogée sur ce que l’on pouvait trouver au musée du même nom. Ayant la possibilité de le visiter gratuitement grâce au badge du musée du quai Branly, j’ai eu envie d’aller voir.

musee-larchivoyageuse-arts-metiers-paris

Situé dans l’ancien Prieuré royal de Saint-Martin-des-Champs, le Conservatoire national des Arts et Métiers abrite un musée technique et industriel qui présente au public une importante collection d’inventions et de machines répartis par thèmes.

arts-metiers-musee-paris-larchivoyageuseInstruments scientifiques, matériaux, construction, communication, énergie, mécanique et transports, ces sept catégories sont déclinées sur plusieurs périodes allant d’avant 1750 à après 1950. La visite est intéressante, pour les amateurs d’histoire en général, ou d’histoire des techniques, et on ne peut être qu’impressionné quand on pense aux mini calculatrices que l’on a maintenant, en comparaison avec celles du XIXe siècle.

musee-arts-metiers-larchivoyageuse-paris

Musée des Arts et Métiers – 60, rue Réaumur 75003 Paris

Du mardi au mercredi  et du vendredi au dimanche de 10h à 18h ; le jeudi de 10h à 21h30

Tarif plein 8€ ; tarif réduit 5,50€

L’exposition Le Pérou avant les Incas au musée du quai Branly

Comme le mois précédent, j’ai pu visiter une des expositions temporaires du musée où je travaillais, expliquée par une spécialiste. Celle-ci s’intéresse à la civilisation qui a précédé les Incas au Pérou, et présente des objets produits à cette période.

Les Mochicas dominèrent le Pérou pendant huit siècles, et y bâtirent les fondements de la culture et de la vie sociale de cette région. Le quai Branly expose bijoux, maquettes, poteries, qui montrent l’importance du clergé et des cérémonies religieuses.

musee-quai-branly-exposition-perou-larchivoyageuse

Une des particularité de cette ère est que les femmes y exerçaient le pouvoir, comme ont pu le constater les chercheurs en découvrant des attributs royaux dans des tombes. Au cours de la visite on peut d’ailleurs voir la reconstitution dune femme appelée la Dame de Cao, dont les ornements ont été retrouvés dans son paquet funéraire. Un travail de reconstitution réalisé au moyen d’un scanner laser 3D ainsi que d’une technologie de pointe a permis de reproduire son visage tel qu’il était vraiment de son vivant.

exposition-perou-musee-quai-branly-larchivoyageuse

Jusqu’au 1er avril 2018

Musée du quai Branly – 37, quai Branly 75007 Paris

Mardi, mercredi et dimanche de 11h à 19h ; jeudi à samedi de 11h à 21h

Tarif plein 10€ ; tarif réduit 7€

La pâtisserie Casse-Noisette

Et pour terminer l’année, avant de songer à la galette des rois (mon obsession chaque janvier), avec des copines nous sommes allées prendre un goûter avenue de l’Opéra, à la pâtisserie Casse-Noisette. Après pas loin de dix minutes passées à choisir, nous nous installons à l’étage pour déguster baba au rhum, tartelette à la noisette, Paris-Brest et choux au chocolat.

casse-noisette-patisserie-paris-larchivoyageuseC’était hyper bon, fin, pas trop sucré, bref de la pâtisserie française comme on l’attend. Évidemment les prix sont plutôt élevés, comptez au moins 6 euros par gâteau. Ce qui est vraiment appréciable en tout cas, c’est qu’il y a de la place pour s’installer, on n’est pas assis les uns sur les autres et les tables sont assez éloignées les unes des autres pour que les autres clients n’entendent pas nos conversations. Vu comme c’est rare à Paris, ça me semble important à préciser !

paris-patisserie-casse-noisette-larchivoyageuse

Casse-Noisette – 35 avenue de l’Opéra 75002 Paris

Du lundi au samedi de 8h à 20h ; le dimanche de 10h à 20h

 

Publicités

Une réflexion sur “Décembre à Paris

  1. Le musée des arts et métiers m’a l’air d’être super intéressant ! Je le connaissais de nom mais je ne savais ce qu’il contenait. Je pense que si j’ai un peu de temps sur Paris un jour j’irais!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s