Sur mon canapé : Parsa

  • Qui es-tu ?

Je m’appelle Parsa, j’ai 26 ans et je viens Mashhad en Iran. Je viens tout juste d’obtenir mon master en génie chimique à l’université de Bologne.

  • Que fais-tu à Athènes ?

J’aime beaucoup les pays d’Europe du sud que ce soit au niveau de la nourriture, du style de vie, ou du climat, donc la Grèce m’attire, en particulier ses îles. De plus mes souvenirs de cours d’histoire traitant des guerres Puniques m’avaient donné envie de voir la ville. Athènes me paraissait donc comme une étape intéressante, sur le chemin de la Crète où je me rends ensuite.

  • Pourquoi fais-tu du Couchsurfing ?

Le Couchsurfing me permet de voir les endroits que je visite à travers la vie des gens qui y habitent, et transforme le voyage en une expérience différente du tourisme qui consiste à découvrir une ville en arpentant ses rues et ses monuments. De plus j’apprécie de recevoir la confiance d’inconnus qui m’ouvrent leur foyer, me prêtent leurs clés et me donnent un aperçu de leur quotidien.

  • Quelle est ta prochaine destination ?

Après Athènes je m’envole pour une semaine en Crète, où je vais être logé et nourri dans un hôtel en échange de 20 heures de travail réparties sur les cinq premiers jours. J’ai trouvé cette opportunité sur Helpx.net, un site qui regroupe des offres de ce genre dans le monde entier.

  • Après trois ans en Europe, parle nous de tes impressions ?

Même après trois ans, c’est toujours un peu difficile pour moi, parce que la culture est très différente, tout est différent en fait. Par exemple, la culture du voyage n’est pas très développée en Iran, aussi je suis en décalage avec les autres Iraniens de mon université qui n’osent pas partir seuls, et même si sur ce sujet je suis plus en accord avec les étudiants européens, je ne suis pas non plus complètement intégré. Lorsque je suis arrivé, aller dans un bar pour boire des verres et discuter entre amis me semblait très étrange et je n’y prenais aucun plaisir. Mais après un temps d’adaptation, j’aime beaucoup l’Europe, cette liberté qu’ont les gens. J’aime particulièrement les îles, notamment les Canaries où j’ai habité quelques mois, et je me sens plus proche du style de vie que mènent les gens en Europe du sud, que celui des Allemands par exemple.

Publicités

Une réflexion sur “Sur mon canapé : Parsa

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s