Une journée sur Égine

Si vous êtes de passage à Athènes et que vous souhaitez sortir de la ville le temps d’une journée, vous pouvez vous rendre sur l’une des îles du golfe Saronique, à savoir Hydra, Poros, Spetsès, Angistri ou Égine. C’est cette dernière que je vais vous présenter ici.

Égine doit son nom à une nymphe aimée de Zeus, qui l’enleva et la cacha sur l’île d’Œnone. Elle y donna naissance à Éaque, grand-père d’Achille et juge des Enfers, qui renomma l’endroit en l’honneur de sa mère. Cette île de 87,41 km² sur laquelle vivent aujourd’hui environ 13000 habitants fut longtemps une grande rivale d’Athènes. Comptoir marchand apparu vers 1000 av. J.-C., elle devint la première puissance maritime du golfe Saronique au VIIe siècle av. J.-C. Plus récemment, de juin 1828 à juin 1829, Hora, ville principale, devient la capitale de la Grèce en lutte pour son indépendance. La spécialité locale est la pistache, que l’on peut acheter sous toutes ses formes, à déguster ou en cosmétiques, et qui est célébrée chaque année pendant trois jours au mois de septembre.

La traversée depuis le Pirée dure 1h10, aussi mieux vaut prendre le bateau assez tôt pour pouvoir profiter de la journée complète. On arrive à Hora, à l’ouest de l’île, dont le port est bordé de cafés et de restaurants. La première fois que je me suis rendue à Égine, nous avons commis l’erreur de nous contenter de nous promener dans cette ville, dont on a vite fait le tour, une fois les petites rues et les boutiques de souvenir parcourues. Je vous conseille donc grandement d’aller voir ailleurs sur l’île, qui a de quoi vous occuper pour la journée. Pour cela deux solutions s’offrent à vous, le bus ou la location d’un véhicule. Plusieurs personnes m’ont déconseillé le bus, les horaires de passage n’étant pas respectés voire même impossibles à trouver. On peut louer des vélos, mais la route est assez vallonnée, aussi un scooter ou une voiture semble plus indiqué.

imgp0270

Nous avons opté pour une voiture louée à la journée, ce qui nous a permis de sillonner l’île pour voir les différents endroits qui nous intéressaient sans être tributaires du bus ou craindre de manquer le bateau du retour. Nous sommes arrivés un peu avant 11h et sommes repartis avec le ferry de 17h15.

  • Visite du monastère d’Agios Nektarios

Saint Nectaire d’Égine, mort en 1920 et canonisé en 1961 est l’un des saints les plus populaires de l’Église grecque, notamment pour avoir composé des hymnes en l’honneur de la Vierge Marie. Il est enterré sur l’île dans le monastère de moniales qu’il a fondé. Des pèlerins du monde entier viennent sur son tombeau solliciter une grâce ou une guérison. Le monastère est construit sur un ancien monastère byzantin consacré à la Vierge et la plus grande église de Grèce est édifiée juste en contrebas. Elle est dédiée à saint Nectaire et permet d’accueillir la foule des pèlerins. Ce sanctuaire a été commencé en 1982 sur le modèle de Sainte Sophie de Constantinople. La visite du monastère est très courte, mais l’église vaut le coup de s’arrêter un instant pour en faire le tour.

imgp0212

imgp0206

          imgp0211         imgp0210

  •  Randonnée à Paléochora

Au IXe siècle, la capitale d’Égine est transférée sur les hauteurs de cette colline, protégée des attaques car invisible depuis la mer, mais offrant un point de vue à 360° degrés, permettant de surveiller tous les points d’approche de l’île. En 1537 la ville est complètement détruite par le grand marin ottoman Khizir Khayr ad-Dîn, dit Barberousse, pour être ensuite reconstruite et habitée jusqu’au début du XIXe siècle. Aujourd’hui un chemin balisé emmène les visiteurs pour une randonnée plutôt facile d’environ 40 minutes autour des 35 églises de pierres qui se dressent toujours sur la colline. Du sommet on a une belle vue sur l’île et sur le monastère d’Agios Nektarios.

imgp0224

imgp0228

imgp0229

  • Le temple d’Aphaia

Le plus beau monument de l’île est sans conteste ce temple, de style dorique, du triangle sacré Parthénon-Sounion et Aphaia, construit à la fin du VIe siècle ou début du Ve siècle av. J.-C. Parfaitement mis en valeur au sommet d’une colline, il a le grand avantage de ne pas être entouré d’échafaudages comme le Parthénon d’Athènes, et d’être exempt des hordes de visiteurs, à la basse saison en tout cas. De plus il ne vous en coûtera que 4 euros pour vous en approcher.

imgp0242

imgp0247

  • Baignade

Égine étant une île, on y trouve également des plages, et c’est celle d’Agia Marina, sur la côte est, qui est mise en avant par les guides de voyage. Évidemment en plein mois de janvier la plage était vide, occupée seulement par de jolis coquillages que l’on aurait bien ramassés en souvenir, si leurs occupants n’avaient pas été là. L’endroit est plutôt joli, mais lorsque je reviendrai en été ce n’est pas ici que j’irai pour me baigner, car on imagine bien que c’est là que tout le monde va, et le complexe hôtelier en construction en arrière plan donne une idée du degré de fréquentation.

imgp0248

A environ 15 minutes de route au sud de la ville principale, on arrive à Perdika, un village de pêcheurs avec un petit port bordé de cafés et restaurants qui donnent très envie de se poser en terrasse pour boire un verre. De là on peut embarquer pour 4 euros sur un caïque qui nous mène en dix minutes jusqu’à l’îlot de Moni, doté d’une plage bordée d’arbres, de jolies criques et de chemins de randonnées. Encore une fois, nous nous sommes rendus sur Égine en basse saison, et une fois à Perdika, personne n’a voulu nous emmener sur Moni. Je compte bien m’y rendre cet été, et je mettrai à jour cet article en vous en disant plus sur cet îlot.

imgp0258

Infos pratiques :

  • Pour se rendre sur Égine depuis le Pirée, plusieurs compagnies de ferries proposent l’aller-retour pour plus ou moins 20 euros (Hellenic Seaways, Nova Ferries, Saronic Ferries). Les billets peuvent s’acheter en ligne ou directement au port.
  • Location de voiture : nous nous sommes rendus chez Karagianis Travel (recommandé par le Lonely Planet), situé rue Pan Ioriti 44 à Hora et bien indiqué depuis le port. Il nous en a coûté 25 euros la journée pour une petite voiture, assurance comprise. On a apprécié la facilité de la transaction (pas de caution à laisser ni de pièce d’identité) ainsi que la flexibilité du retour du véhicule, puisqu’on a pu en choisir l’horaire et le déposer sur le parking du port. Il n’est pas nécessaire d’avoir un GPS pour se déplacer sur l’île, les principales attractions sont bien indiquées et il y a peu de routes qui relient les villes entre elles, donc difficile de se tromper. Le petit plan donné par l’agence de location est tout à fait suffisant.
  • Pour se restaurer : même en basse saison tous les snacks et tavernes du port d’Hora sont ouverts, une bonne partie de ceux de Perdika aussi. Attention si vous allez à Agia Marina, nous n’avons vu qu’un seul restaurant ouvert.
Publicités

3 réflexions sur “Une journée sur Égine

  1. Bonjour,
    Merci pour votre récrit de voyage,notamment concernant Égine .
    Je vais donc y passer une journée en octobre avec mon fils.
    Pourriez vous me préciser si l’on peut louer une voiture sur place sans réservation et si le port d’arrivée de tous les bateaux du pirée,est Hora sur l’île?

    Bonne continuation et belles découvertes,
    Anne

    1. Bonjour Anne, merci pour votre commentaire. En janvier nous avons pu louer la voiture sans réservation car il y a peu d’affluence à cette période. Le temps étant encore clement en octobre il risque d’y avoir plus de monde, aussi je ne sais pas si la même chose est possible. Quant au port en effet, tous les bateaux au départ du Pirée arrivent bien à Hora. Bon séjour en Grèce !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s