Anafiótika, les Cyclades à Athènes

Dans un précédent article, je vous ai présenté trois lieux à Athènes qui permettent de profiter d’un peu de calme, dans cette ville agitée, au trafic des voitures et des motos incessant. Je vous parle aujourd’hui d’un des quartiers d’Athènes, en plein centre-ville, qui en plus d’être très paisible, a le don de vous dépayser et de vous transporter ailleurs. Il s’agit d’un des quartiers les plus pittoresques de la ville, le quartier d’Anafiótika.

Situé au flanc nord-est du plateau rocheux de l’Acropole, près de Pláka, ce petit ensemble d’habitations fut construit au XIXe siècle par des habitants venus de l’île d’Anafi, dans les Cyclades. Ces tailleurs de pierres sont appelés à Athènes pour reconstruire la ville et le palais d’Othon Ier de Grèce, après l’indépendance.

imgp0139Le quartier est construit en suivant le style d’architecture cycladique, que l’on retrouve dans toutes les îles des Cyclades, et qui présente des caractéristiques bien particulières, facilement reconnaissables et très souvent présentes sur les cartes postales. Les édifices sont de forme cubique, avec des toits en terrasse, et sont très rapprochés les uns des autres, apportant de l’ombre aux rues étroites qui serpentent entre eux. Ils sont blanchis à la chaux, afin de favoriser la réflexion du soleil, et les volets peints apportent des touches de couleur.

imgp0143            imgp0142            imgp0137

imgp0148

imgp0161

S’il ne subsiste aujourd’hui que 45 maisons à Anafiótika, il y en avait bien plus auparavant, mais une partie fut détruite en 1950 à l’occasion de fouilles, et de nombreuses expropriations ordonnées par le gouvernement suivirent.

Du fait de sa construction sur le flanc du rocher de l’Acropole, le quartier est à l’écart de la circulation dense du reste de la ville, et une fois qu’on pénètre dans une de ses petites ruelles, on n’y trouve plus aucun véhicule. Il est en effet parfois presque difficile d’y circuler à pied, et donc impossible pour n’importe quelle voiture ! Le plus agréable est de se laisser perdre, de suivre les escaliers et de tourner à gauche ou à droite au hasard.

imgp0162          imgp0151           imgp0138

Les rues les plus en hauteur offrent un beau point de vue sur Athènes et sur la colline du Lycabette, et si vous avez de la chance et n’hésitez pas à passer même par les endroits les plus étroits, vous aurez le plaisir d’accéder à un espace presque entièrement décoré par des œuvres du street-artist grec LOAF.

imgp0135

imgp0173

imgp0179

imgp0177

Publicités

Une réflexion sur “Anafiótika, les Cyclades à Athènes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s