Luang Prabang en famille

Après trois jours à me reposer et à me familiariser avec la ville, j’ai la joie de voir arriver mes parents et ma soeur, venus me rejoindre pour une petite semaine à Luang Prabang.  Cela fait six semaines que je suis partie, je suis évidemment très contente de les voir.

Comme ils ont enchaîné deux vols et qu’ils ont passé la nuit dans l’avion, la première journée se déroule tranquillement. On se balade, je leur parle de ce que j’ai fait et vu dans les pays précédents. Le lendemain, on prend un bateau pour traverser le Mékong. On le longe ensuite à pieds, à travers un village plutôt rustique, dans lequel les gens vivent avec simplicité. On débouche alors sur une grotte fermée par une grille. A l’intérieur il fait chaud, très chaud, et les parois semblent transpirer d’humidité. On entreprend de descendre pour voir où un homme aurait médité pendant des mois, mais il fait noir, le sol est glissant, alors on renonce.

DSC_1682[1]

DSC_1703[1]
On retourne ensuite au bateau où le batelier nous attend, et la journée se poursuit par la visite du palais. Celui-ci est très sobre, les membres de la royauté vivaient alors dans une certaine simplicité. Dans le théâtre royal, il est possible d’assister à des spectacles de danse traditionnelle tous les soirs. On réserve nos places, et pour patienter j’emmène tout le monde au salon de massage, pour leur premier massage des pieds. Comme moi la première fois, ils sont surpris par la vigueur du massage et la force que les jeunes femmes ont dans leurs mains.  Le soir venu, on assiste au spectacle, donné par des jeunes gens en costumes traditionnels. Un peu comme pour le Wayang Kulit javanais, on comprend le gros de l’histoire, sans en saisir les subtilités. Mais les tenues sont magnifiques et c’est très intéressant de voir ces jeunes perpétrer la tradition, surtout dans cette région qui tend à s’occidentaliser de plus en plus.

DSC_1719[1]

DSC_1736[1]

Le jour suivant, nous partons en excursion pour une activité que ma soeur attend avec impatience, les éléphants ! Et nous passons une superbe journée. Cela commence par une balade sur le dos des gros pachydermes, à travers la jungle et le village. Les mahouts qui nous accompagnent dirigent les animaux avec le son de leur voix, et n’ont recours à aucun instrument susceptible de les blesser, contrairement à ceux de Chiang Mai. Après la promenade, une barque nous emmène jusqu’à la grotte de Pak Ou, de l’autre côté du Mékong. on y trouve des centaines de petites statues de Bouddha entreposées par les fidèles, à l’occasion de chaque nouvel an.

DSC_1781[1]

On déjeune, impatients de passer à la suite des activités, car il s’agit de donner le bain aux éléphants dans le Mékong ! Et au bout du compte, ce sont plutôt les éléphants qui nous donnent le bain ! Car ils nous arrosent, nous agitent et nous font plonger dans l’eau du fleuve. Après une trentaine de minutes à barboter, on nourrit les animaux avec des fruits, et il est ensuite temps pour nous de retourner en ville. Le soir venu, et comme tous les soirs suivant, c’est night market, parce que oui à chaque fois il y a des nouvelles choses à acheter, puis le bar Utopia pour Morgane et moi. Ce bar, le plus sympa de la ville, regorge de jeunes voyageurs, et on a alors l’occasion d’y rencontrer des Japonais, Équatoriens, Australiens, Suédois, etc.

Après cette superbe journée, nous continuons les activités en famille, entre la cascade de Kuang Si, magnifique avec ses eaux entre le bleu et le vert, dans laquelle on se baigne malgré une température beaucoup trop basse ! On va également admirer le coucher du soleil sur le mont Phousi, colline qui domine Luang Prabang et au sommet de laquelle se trouve un petit monastère. La lumière y est très belle et le soleil se reflète dans le Mékong, donnant aux touristes un très beau spectacle.

DSC_2122[1]

DSC_2065[1]

Enfin le dernier jour, c’est cours de cuisine laotienne ! Au programme, une visite du marché – pas celui du soir avec les souvenirs, mais le marché dans lequel les locaux s’approvisionnent. Encore une fois, c’est très intéressant, même si on ne peut pas s’empêcher d’être surpris face aux odeurs très fortes et inhabituelles pour nous qui se dégagent des étals, ainsi qu’à l’absence des moyens de conservations que l’on trouve chez nous. Le cours de cuisine quant à lui est très sympa, même si les chefs expédient assez rapidement les démonstrations et que l’on se retrouve assez vite à se débrouiller seuls. Dans l’ensemble ma soeur et moi réussissons plutôt bien nos préparations, sauf un plat auquel nous oublions d’ajouter l’eau, et qui se révèle au final immangeable !

DSC_0858[1]

Il est ensuite temps pour mes parents et Morgane de me quitter, ils prennent l’avion très tôt pour Bangkok où ils vont passer quelques jours. On se dit à bientôt, à mon retour en France dans deux mois.

DSC_0830[1]

Publicités

Une réflexion sur “Luang Prabang en famille

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s